Phytothérapie
Fumeterre

Ingrédient

Fumeterre

Nom latin : Fumarria officinalis

Autre(s) nom(s) : Fleur de terre, Herbe à la jaunisse, Herbe à la veuve, Pisse-sang, Fumée de terre

Famille botanique : Fumariacées

Partie utilisée : Sommité fleurie

Descriptif

Appelée autrefois «fumée de la terre», car son jus fait pleurer comme la fumée, le Fumeterre est une plante annuelle que l’on trouve dans les régions tempérées d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie occidentale. Connue et utilisée depuis l’Antiquité comme plante médicinale, elle était déjà prescrite par les médecins grecs Dioscoride et Galien pour ses propriétés protectrices du foie et de la vésicule biliaire. Son suc permettait également de traiter localement la gale et le prurit. Au XVIème siècle, le célèbre botaniste Pierre-André Matthiole la cite comme remède spécifique des troubles des viscères abdominaux. Depuis, le Fumeterre est utilisée comme plante régulatrice des fonctions hépatique et biliaire ainsi que pour certains troubles cutanés.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Dyskinésie biliaire, insuffisance hépatique, migraine d’origine digestive ou hépatique, cholécystite, constipation, spasmes intestinaux, nausées de la femme enceinte, manque d’appétit, digestion difficile
  • Rétention d’eau, œdème, hypotension
  • Crampes du sphincter d’Oddi
  • Démangeaisons d’origine allergique
  • Insomnie d’origine digestive

En usage externe :
  • Dartres, eczéma, acné, croûtes de lait chez le nourrisson

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down