Phytothérapie
Souci

Ingrédient

Souci

Nom latin : Calendula officinalis

Autre(s) nom(s) : Calendule, Souci cultivé, Souci des jardins, Fleur de tous les mois, Or des jardins, fiancée du soleil

Famille botanique : Astéracées

Partie utilisée : Fleur

Descriptif

Originaire du bassin méditerranéen, le Souci se trouve dans toutes les régions du monde au climat tempéré. Son nom vient du latin « solsequia », en raison de sa fleur orangée qui, comme le tournesol, suit la course du soleil. Déjà connu depuis l’Antiquité pour ses vertus culinaires, cosmétiques, tinctoriales et médicinales, le Souci devient réputé durant le Moyen-Âge pour apaiser toutes sortes de maux. Considérée comme la plante qui soigne tous les âges et toutes les parties du corps avec douceur, il est surnommé « l’antiseptique homéopathique » ou « plante emménagogue domestique ». Le souci est de nos jours, l’une des meilleures plantes vulnéraires d’Europe. C’est aussi une des rares plantes appropriées pour les jeunes mamans et les nourrissons en emploi externe.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Dysménorrhée, aménorrhée, ménopause, spasmes utérins
  • Dyspepsie, Gastrite, ulcères, gastro-entérite, congestion ou insuffisance hépatique
  • Ulcères d’estomac ou du duodénum
  • Hypertension
  • Fièvre, grippe, pneumonie

En usage externe :
  • Eczéma, psoriasis, impétigo, acné, érythème fessier, coupure, brûlure, crevasse, croûtes de lait, ulcères variqueux, engelures, cors, durillons, verrues, pied d’athlète, piqûre de tique, mammite
  • Inflammations articulaires Stomatite, inflammation de la bouche
  • Mycose, candidose vaginale, épisiotomie
  • Conjonctivite, orgelet, inflammation des yeux

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down