Phytothérapie
Serpolet

Ingrédient

Serpolet

Nom latin : Thymus serpyllum

Autre(s) nom(s) : Pouliet, Thym bâtard, Thym rouge, Thym sauvage

Famille botanique : Lamiacées

Partie utilisée : Sommité fleurie

Descriptif

Petit sous-arbrisseau à l’odeur pénétrante, parfois citronnée, le Serpolet pousse en plaine jusqu’à 1000m d’altitude, dans les régions méridionales d’Europe. Cette plante vivace aux fleurs roses ou rougeâtres est aussi aromatique, elle accompagne de nombreux plats ou se consomme en tisane pour se protéger des infections hivernales. Durant l’Antiquité, les Grecs utilisaient le Serpolet comme encens dans leurs temples. Le célèbre médecin et naturaliste grec Dioscoride citait déjà ses propriétés emménagogue, diurétique et antispasmodique ainsi que comme remède efficace contre les animaux venimeux. Au XIème siècle, la religieuse Hildegarde préconise le Serpolet pour les démangeaisons cutanées comme celles provoquées par la gale. De nos jours, le Serpolet est utilisé en phytothérapie pour de nombreuses indications du fait de ses multiples propriétés thérapeutiques.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Fatigue générale, asthénie nerveuse, dépression nerveuse
  • Dyspepsie, insuffisance hépatique, colites, entérocolites, flatulences, gastralgie, crampes d’estomac
  • Toux quinteuses, coqueluche, bronchite, laryngite, rhume
  • Constipation des nourrissons
  • Bronchite, asthme, coqueluche
  • Dysménorrhée, leucorrhée
  • Rhumatismes, arthrose, goutte, sciatique

En usage externe :
  • Gale
  • Saignements de nez
  • Ulcères, irritations

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down