Phytothérapie
Primevère

Ingrédient

Primevère

Nom latin : Primula officinalis

Autre(s) nom(s) : Coqueluchon, Coucou, Fleur de printemps, Brairelle, Primevère jaune, Herbe à la paralysie

Famille botanique : Primulacées

Partie utilisée : Plante entière

Descriptif

La Primevère est une plante vivace aux petites fleurs jaune d’or, souvent surnommée coucou, on la rencontre dans les prairies et sous bois d’Europe jusqu’à 2000 m d’altitude et d’Asie. Elle est comme la violette, une des premières fleurs du printemps. Certains anciens poèmes font référence à la Primevère, comme l’une des sept plantes sacrées des Druides. Au Moyen-Âge, Sainte Hildegarde conseillait le « coucou » en cas de paralysie, d’apoplexie et d’états mélancoliques. Délaissée jusqu’à la Renaissance, elle est alors indiquée par le célèbre Matthiole au XVIème siècle, contre la goutte, la paralysie, les tremblements des membres. Plus tard, ses propriétés sédatives et calmantes sont mises en avant et dès le début du XXème siècle, le docteur Leclerc dit d’elle qu’elle permet de dégager les voies respiratoires.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :

  • Bronchite, toux, pneumonie, asthme, coqueluche, début de grippe
  • Ballonnements, constipation
  • Rhumatismes, goutte, lithiase
  • Surmenage, anxiété légère, insomnie, de l’enfant, vertiges, migraine d’origine nerveuse
  • Infections urinaires (en traitement d’appoint)

En usage externe :

  • Écorchures, crevasses, gerçures, piqûres d’insectes
  • Hématomes, ecchymose, entorses, goutte (douleur)

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down