Phytothérapie
Genêt à balais

Ingrédient

Genêt à balais

Nom latin : Cytisus scoparius

Autre(s) nom(s) : Genêt commun, Genêt d’or, Brande genêt, Genettier

Famille botanique : Fabacées

Partie utilisée : Fleur, suc, rameau

Descriptif

Originaire d’Europe occidentale et méridionale, le Genêt à balais est un arbrisseau de 1 à 2 mètres de hauteur, aux belles fleurs d’un jaune lumineux comparées par Chateaubriand à des papillons d’or. Il doit son nom au fait que ses nombreux rameaux souples étaient autrefois utilisés pour fabriquer des balais. C’est durant la Renaissance que ses propriétés médicinales sont vantées par les médecins botanistes de l’époque, particulièrement celle de diurétique. En effet, cette plante était considérée comme le remède secret, sous forme de vin de cendres de genêts, de Mme Fouquet et du Maréchal de Saxe pour soigner les œdèmes. Cette recette est assez inhabituelle car les cendres employées étaient mélangées à de l’absinthe et macérées dans du vin. D’autre part, la spartéine, contenue dans les rameaux, confère au Genêt à balais, des vertus tonicardiaques et également antivenimeuses. Ainsi, elle agit sur le cœur en régulant le rythme cardiaque et permet de neutraliser le venin.

Indications thérapeutiques :

En usage interne
  • Arythmie, extrasystole, insuffisance cardiaque 
  • Troubles urinaires, infections urinaires, œdème, calculs rénaux, rétention d’eau
  • Goutte, rhumatismes
  • Insuffisance veineuse, varices

En usage externe
  • Morsure de serpent venimeux
  • Abcès

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down