Phytothérapie
Bardane

Ingrédient

Bardane

Nom latin : Arctium majus

Autre(s) nom(s) : Bouillon noir, chou d'âne, coupeau, glouteron, glateron, herbe à la teigne, herbe aux pouilleux, herbe au teigneux, oreille de géant, pignet, peignerolle

Famille botanique : Asteracées

Partie utilisée : Racine

Descriptif

Un peu d’histoire :

Grande plante bisannuelle aux fruits hérissés de crochets, la Bardane pousse au bord des chemins dans toute l’Europe, en Asie ainsi qu’en Amérique. Les herboristes chinois et indiens l’employaient pour traiter les infections respiratoires, les abcès et les douleurs articulaires. Depuis le Moyen-Âge, cette plante est reconnue comme panacée dans le traitement des problèmes de peau, de vessie ou de rein, les maladies vénériennes, la teigne d’où son surnom d’Herbe aux teigneux ainsi que la goutte. Au XXème siècle, la Bardane devient un ingrédient de préparations phytothérapiques destinées à lutter contre le cancer aux Etats-Unis. De nos jours, elle reste une plante excellente sur le plan thérapeutique et est fortement coomercialisée.


Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Eczéma, acné, psoriasis, urticaire, démangeaisons, impétigo, furoncle, panaris, abcès, plaie variqueuse, mycose cutanée, varicelle, rougeole, peau grasse
  • Troubles gastro-intestinaux et hépato-biliaires, diabète
  • Lithiase rénale, infection urinaire
  • Rhumatisme, goutte, arthrite

En usage externe :
  • Dartres, plaies, morsure de vipère, piqûre d’insecte, chute de cheveux, pellicules, peau et cuir chevelu gras
  • Gingivite, abcès buccal, amygdalite, blépharite, orgelet
  • Douleurs articulaires

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down