Gemmothérapie
Figuier

Ingrédient

Figuier

Nom latin : Ficus carica

Famille botanique : Moracées

Partie utilisée : Bourgeon

Descriptif

Le figuier est un arbre mesurant de cinq à dix mètres de hauteur provenant du bassin méditerranéen poussant sur des sols frais. Ses fruits, les figues, ne poussent convenablement que dans les régions méridionales et dans le sud-ouest.
Le figuier est cultivé depuis des millénaires dans le bassin européen, il est d’ailleurs considéré comme le plus ancien fruit domestique et est donc régulièrement cité dans les mythes et les narrations. Dans la mythologie romaine, les fondateurs de Rome, Remus et Romulus sont découverts sous un figuier sauvage par une louve qui les allaite et les élève, après avoir été abandonnés par leur mère.
Dans la Bible, la croyance populaire veut que l’arbre présent dans le jardin d’Adam et Eve soit un pommier. Mais le fruit défendu était nommé pomum dans les textes originaux, qui signifie « fruit ». Les peintres de l’époque ont donc illustré le fruit défendu par une pomme, dont le nom se rapproche du nom latin par la prononciation. Mais d’autres interprétations font plutôt état d’une figue, comme dans la tradition juive par exemple.

En gemmothérapie, le macérât de figuier est utilisé pour ses propriétés régénérantes et équilibrantes au niveau du système nerveux et plus particulièrement sur l’axe cortico-hypothalamique qui commande les émotions, les angoisses ou encore les peurs et obsessions. Il constitue un très bon remède psychosomatique grâce à son action sur le système endocrinien. Il calme notamment le stress et l’anxiété et régule l’humeur. Il agit sur les névroses comme les TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs) ou les phobies et soulage les symptômes d’origine psycho-affective. Il est particulièrement efficace sur le stress passager comme à l’approche des examens pour les étudiants.
Il peut également soulager les personnes souffrant de névralgies faciales, d’hématomes intracrâniens, de spasmophilie, d’épilepsie post-traumatique ou encore de migraines.
Le figuier agit aussi sur notre deuxième cerveau : l’estomac et le système digestif. En effet, l’estomac est un organe très connecté au système nerveux et par conséquent particulièrement sensible aux émotions, aux angoisses, aux pensées. Il draine l’estomac et prévient les problèmes liés aux causes psychologiques comme les hernies diaphragmatiques, les ulcères, les gastrites, les colites ou encore l’acidité gastrique. Il permet une meilleure cicatrisation des muqueuses de l’estomac.
Il peut également réguler l’appétit et soigner la boulimie d’origine émotionnelle.
Pour finir, il constitue un remède efficace contre la polyarthrite de l’adolescent et combat les anémies.


Indications thérapeutiques :
  • Stress, anxiété, changements d’humeur
  • Boulimie
  • TOC, phobies
  • Névralgies faciales, hématomes intracrâniens, spasmophilie, épilepsie post-traumatique, migraines
  • Hernies diaphragmatiques, ulcères, gastrites, colites, acidité gastrique
  • Polyarthrite de l’adolescent
  • Anémie

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down