Phytothérapie
Violette odorante

Ingrédient

Violette odorante

Nom latin : Viola odorata

Autre(s) nom(s) : Fleur de Carême, Violette de mars, Violette des haies

Famille botanique : Violacées

Partie utilisée : Plante entière

Descriptif

Petite plante herbacée très parfumée, aux minuscules fleurs violettes, la Violette préfère les lieux frais et humides, on la rencontre dans le monde entier, jusqu’à 1000 mètres d’altitude. Elle est symbole de fidélité amoureuse, d’amour caché, de modestie et fut l’emblème impérial de Napoléon. Réputée durant l’Antiquité pour dissiper les migraines liées à l’ivresse ainsi que pour ses propriétés antitussives et vomitives, notamment avec la fabrication du sirop de Violette. Elle garda durant des siècles jusqu’à aujourd’hui, la réputation d’avoir des vertus adoucissantes sur les poumons et les intestins. Les fleurs de la Violette font partie de la tisane des quatre fleurs pectorales, qui sont en réalité au nombre de sept.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Toux d’irritation, mucosités bronchiques, angine, rhume
  • Nervosité des enfants et personnes âgées, fièvre 
  • Irritation des voies digestives, ulcères gastro-duodénaux, intoxication alimentaire
  • Constipation
  • Rhumatismes, goutte

En usage externe :
  • Migraines
  • Angine, aphtes
  • Inflammation des paupières
  • Crevasses des seins, en cas d’allaitement

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down