Phytothérapie
Saule blanc

Ingrédient

Saule blanc

Nom latin : Salix alba

Autre(s) nom(s) : Aubier, Osier blanc, Saudre, Saule argenté

Famille botanique : Salicacées

Partie utilisée : Ecorce

Descriptif

Présent dans toutes les régions tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord, le Saule blanc se distingue par la couleur vert argenté de ses feuilles. Surnommé par le Professeur Binaut « l’arbre de la douleur », cet arbre possède des propriétés fébrifuges, analgésiques et anti-inflammatoires connues et utilisées depuis l’Antiquité tant par les Grecs anciens que les Chinois en médecine traditionnelle et que les Amérindiens par la suite. Dioscoride, médecin botaniste du 1er siècle, recommandait une préparation à base de feuilles de Saule pour apaiser les douleurs lombaires. C’est à la fin du XIXème siècle que des chimistes produisirent, à partir de la substance active principale de cette plante, l’aspirine de synthèse, médicament qui permet de lutter contre la fièvre et les douleurs, ce qui relégua la Sauge dans l’oubli. A la fin du XXème siècle, la plante ne provoquant pas les effets indésirables du médicament et la phytothérapie s’affirmant, l’écorce de Saule fut à nouveau prisée comme un remède naturel et surnommée « aspirine végétale ».

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Rhumatisme aigu, arthrose, arthrite, crise de goutte, fibromyalgie, tendinite
  • Céphalées, douleurs dentaires
  • Etat fébrile, grippe
  • Diarrhée, gastrite nerveuse, colique biliaire
  • Calculs rénaux

En usage externe :
  • Plaies, blessures, ulcères variqueux, petits saignements

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down