Phytothérapie
Sarriette des montagnes

Ingrédient

Sarriette des montagnes

Nom latin : Satureja montana

Autre(s) nom(s) : Sarriette vivace, Sarriette sauvage, Sarriette d’hiver, Poivre d'âne, Pebre d’aï, Herbe de Saint Julien, Herbes aux haricots, Savourée

Famille botanique : Lamiacées

Partie utilisée : Feuilles et sommités fleuries

Descriptif

Un peu d’histoire

Rentrant dans la composition des fameuses « herbes de Provence » avec ses consœurs thym, romarin, marjolaine et origan, il n’est pas permis de douter de l’intérêt tout particulier que présente cette plante pour la sphère digestive. Originaire d’Europe méridionale, adaptée aux terrains secs plutôt qu’aux régions humides, elle est utilisée depuis l’Antiquité pour chasser les vents et soulager les crampes digestives. Riches en essence végétale, les feuilles possèdent de puissantes propriétés antiseptiques, mises à contribution dans la gestion des infections de tout ordre : respiratoires, cutanées ou digestives. Enfin, la sarriette des montagnes rentre dans la composition de nombreuses liqueurs dont elle renforce l’activité digestive et stimulante nerveuse par synergie avec d’autres espèces végétales.


Indications thérapeutiques 

En usage interne 

  1. Sphère digestive : digestion difficile, diarrhée simple, crampes intestinales, météorisme, dysbioses intestinales
  2. Sphère générale : convalescence, fatigue physique et psychique
  3. Traitement d’appoint : diabète et dyslipémies, infections respiratoires


En usage externe

  1. Irritations ORL, aphtes, ulcères, plaie simple

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo aromachologie scroll-down