Phytothérapie
Prêle des champs

Ingrédient

Prêle des champs

Nom latin : Equisetum arvense

Autre(s) nom(s) : Herbe à récurer, Queue de cheval, Queue de rat, Asprêle

Famille botanique : Equisetacées

Partie utilisée : Partie aérienne

Descriptif

La Prêle des champs est une plante herbacée vivace dont l’origine remonte à la Préhistoire. De nombreuses empreintes fossiles de cette plante primitive ont été retrouvées dans certaines couches sédimentaires. Elle pousse abondamment dans toute l’hémisphère nord, dans des milieux très divers, sauf en zone humide. Comme les fougères, elle ne fleurit pas et ne produit pas de graines. Pline l’Ancien la citait ainsi : « Sa nature est tellement merveilleuse qu’à peine y toucher, c’est assez pour étancher le sang des patients ». Au Moyen-Âge, cette plante était utilisée en Europe pour soigner les blessures et les inflammations cutanées et guérir les ulcères. Les Amérindiens s’en servaient pour souder les fractures. La Prêle des champs est aussi une plante reminéralisante et diurétique.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Asthénie, convalescence, tuberculose, rachitisme, ostéoporose, décalcification, fracture.
  • Rhumatismes, tendinite.
  • Calculs rénaux, coliques néphrétiques, albuminurie, énurésie, cystite, œdème.
  • Rhumatismes, tendinite, goutte.
  • Saignement de nez, flux hémorroïdaire, métrorragie, ménorragie.
  • Diarrhée, dysenterie.

En usage externe :
  • Plaies infectées, dartres, eczéma, couperose, prurit, transpiration des pieds.

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down