Phytothérapie
Pâquerette

Ingrédient

Pâquerette

Nom latin : Bellis perennis

Autre(s) nom(s) : Petite marguerite, Fleur de Pâques, Magriette

Famille botanique : Astéracées

Partie utilisée : Fleur, feuille

Descriptif

La Pâquerette est une petite plante vivace robuste d’environ 10 cm de hauteur, au cœur jaune d’or et aux pétales blancs. Elle pousse dans les prés, les pelouses et au bord des chemins des régions tempérées de l’hémisphère Nord. Cette petite fleur éclot au printemps, à Pâques, d’où son nom. Surnommée autrefois « l’Arnica des plaines », elle était très employée dans les campagnes, comme vulnéraire, en décoction appliquée sur les plaies, contusions ou furoncles. Cette plante était également utilisée comme diurétique pour soigner les affections rhumatismales et les œdèmes et également comme sudorifique en cas de pleurésie. On la consommait également en salade, en effet ses feuilles sont légèrement aromatiques. De nos jours, la Pâquerette semble un peu oubliée par les phytothérapeutes, elle est davantage prescrite en homéopathie pour soulager les douleurs musculaires.

Indications thérapeutiques

En usage interne
  • Toux irritante, bronchite, asthme, laryngite
  • Retard de croissance des enfants
  • Hypertension artérielle, artériosclérose

En usage externe
  • Plaies, contusions, blessures, ecchymoses, entorses
  • Abcès, dermatoses, furonculoses, eczéma, vitiligo
  • Mastites
  • Soins de beauté

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down