Phytothérapie
Ortie

Ingrédient

Ortie

Nom latin : Urtica dioica L.

Autre(s) nom(s) : Grande ortie, Ortie commune, Ortie méchante, Ortie vivace, Echaudure

Famille botanique : Urticacées

Partie utilisée : Feuille

Descriptif

Originaire des régions tempérées de l’Eurasie, l’Ortie est une herbacée vivace, répandue sur tous les continents où il y a des zones tempérées. Elle doit son nom de genre « Urtica » au mot latin « Urere », signifiant brûler. Elle a en effet un contact urticant qui provoque rougeurs et démangeaisons. Ses propriétés médicinales sont vantées depuis la nuit des temps. L’Ortie était déjà utilisée dans l’Egypte ancienne pour soulager l’arthrite et les douleurs du dos avec la pratique de la flagellation appelée urtification, dite salutaire contre les rhumatismes. Cette pratique était connue de nombreuses cultures. Discoride, au 1er siècle, louait les effets bénéfiques de la plante sur les saignements. Au Moyen-Âge, elle est considérée comme une panacée contre les douleurs articulaires et les plaies. L’Ortie a des vertus thérapeutiques de la racine aux feuilles et se révèle très riche en minéraux et oligoéléments.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Hémorragies, métrorragies, hémoptysie, saignements de nez
  • Diarrhées
  • Rhumatismes, goutte, troubles hépato-urinaires, arthrite, calculs urinaires
  • Asthénie, anémie, convalescence, fragilité des ongles, chute des cheveux
  • Diabète
  • Eczémas, psoriasis, urticaire (ou en externe)

En usage externe :
  • Angines, amygdalites, infections buccales

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down