Phytothérapie
Matricaire

Ingrédient

Matricaire

Nom latin : Matricaria chamomilla

Autre(s) nom(s) : Camomille sauvage, Camomille vraie, Matricaire camomille, Matricaire tronquée, Œil du soleil, Camomille allemande, Petite Camomille, Camomille vulgaire,

Famille botanique : Astéracées

Partie utilisée : Capitules fleuris

Descriptif

Un peu d’histoire

Utilisée depuis l’Antiquité pour faciliter l’accouchement, la matricaire (du latin matrix, « matrice, utérus », dérivé lui-même du latin mater « mère ») est une plante agissant avec brio, vous l’aurez compris, sur la sphère gynécologique. Ce n’est pas la seule sphère où cette plante, adepte des climats tempérés, s’avèrera active. En effet, on retrouve son usage depuis plusieurs siècles pour traiter les désagréments d’ordre digestif : vents, douleurs et spasmes digestifs. On observa d’ailleurs une meilleure efficacité lorsque ceux-ci sont rattachés à des troubles d’origine nerveuse, la plante ayant des propriétés sédatives. Adoucissante et calmante, elle sera également souveraine pour traiter de nombreuses affections cutanées.


Indications thérapeutiques 

En usage interne 

  1. Sphère digestive : digestion lente, météorisme, spasmes digestifs, gastrite, ulcère gastro-intestinal, perte d’appétit, entérite, diarrhée simple
  2. Sphère nerveuse : nervosité, troubles du sommeil, déprime, maux de tête
  3. Sphère gynécologique : congestion du petit bassin, douleurs menstruelles


En usage externe 

  1. Irritations cutanéomuqueuses et oculaires, éclaircissement des cheveux

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo aromachologie scroll-down