Phytothérapie
Echinacée

Ingrédient

Echinacée

Nom latin : Echinacea angustifolia

Autre(s) nom(s) : Échinacée pourpre, Rudbeckie rouge

Famille botanique : Asteracées

Partie utilisée : Racine

Descriptif

Originaire des plaines semi-montagneuses, d’Amérique du Nord, l’Echinacée est une superbe plante vivace à fleurs roses. Elle est de nos jours cultivée à grande échelle aux Etats-Unis, au Canada, en Europe et en Nouvelle-Zélande. Les Indiens employaient cette plante qu’ils considéraient comme sacrée, pour cicatriser les blessures, soulager les morsures ou piqûres d’insectes et contre les maux d’estomac ou de tête. C’est au début du XIXème siècle, qu’un groupe de médecins phytothérapeutes, les Éclectiques, l’introduit en Europe. De nos jours, l’Échinacée connaît un grand intérêt grâce au développement de la résistance des micro-organismes aux antibiotiques. Elle est recommandée notamment en période hivernale pour mieux lutter contre les virus d’origine bactérienne ou virale et en prévention des grippes et des rhumes.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Grippe, états fébriles, refroidissement, rhume, toux chronique, convalescence
  • Asthme, allergie
  • Infection urinaire
  • Candidose

En usage externe :
  • Ulcère, furoncle, blessures, plaies suppurées, eczéma
  • Gerçures, peau sèche
  • Angine, amygdalite, abcès dentaire

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down