Phytothérapie
Bugrane

Ingrédient

Bugrane

Nom latin : Ononis spinosa

Autre(s) nom(s) : Arrête-bœuf, Herbe aux ânes, bugrane épineuse

Famille botanique : Papilionacées

Partie utilisée : Racine

Descriptif

Un peu d’histoire :

Sous-arbrisseau vivace, la Bugrane pousse sur des sols arides d’Europe, d’Asie du Sud-Ouest et d’Afrique du Nord. Son surnom d’ « arrête-bœuf » est dû à la puissance de sa racine très longue, capable d’arrêter une charrue. On parle d’herbe aux ânes car ceux-ci aiment venir se gratter contre les épines de l’arbrisseau. Connue depuis Dioscoride pour ses vertus diurétiques, la Bougrane avait la réputation de dissoudre les calculs. En phytothérapie, c’est une grande plante des voies urinaires.

Indications thérapeutiques :

En usage interne :
  • Calculs rénaux, lithiase rénale et urinaire, lithiase hépatique
  • Cystite, néphrite, prostatite
  • Goutte, rhumatismes

En usage externe :
  • Eczéma, démangeaisons
  • Angine, maux de gorge, ulcère gingival, ulcère buccal

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down