Homéopathie
Cystite

Recette

Cystite

Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse de la vessie, provoquée par une bactérie (souvent Escherichia Coli) ou plus rarement par un champignon.

Proposée par Sebintosh

Niveau de prix :

Ajouter à mon carnet
0 commentaire
0 0

Recette

Source : « Recettes homéopathiques UPH » , UPH (2021)
Auteur : Claudine CLEMENT et Martine ANDREU

Recette

  1. Si vous ressentez une douleur brûlante avant, pendant et après avoir uriner, si vous urinez peu mais très souvent : CANTHARIS VESICATORIA 9CH
  2. Si vous ressentez une envie d’uriner que vous ne pouvez pas honorer, si quand vous pouvez enfin vous soulager les urines sont peu abondantes, brûlantes et contiennent un peu de sang (la présence de sang n’est pas obligatoirement un signe de gravité mais montre que l’urine est très irritante) : MERCURIUS CORROSIVUS 9CH
  3. Si vous avez un besoin impérieux d’uriner et que vous ressentez une pesanteur au niveau du bas du ventre (de la vessie), si votre urine est trouble et malodorante, une constipation peut être associée à ces signes : SEPIA OFFICINALIS 9CH
  4. Si la cystite fait suite à un sondage, à un rapport sexuel pour une jeune fille, s’il n’y a pas de bactérie dans les urines : STAPHYSAGRIA 9CH


Conseils de prise

  1. Prendre 5 granules toutes les heures le premier jour puis 5 granules quatre fois par jour pendant quatre jours.
  2. Si la bactérie retrouvée à l’analyse dans les urines est Escherischia coli : SERUM ANTICOLIBACILLAIRE 8DH
  3. 1 ampoule 4 fois par jour à associer à un ou plusieurs médicaments décrits ci-dessus.
  4. Ce traitement ne se substitue pas à un avis ou examen médical et pourra être donné seul ou en complément de toute autre prescription.
  5. Pas de contre-indication, pas d’effets secondaires, quel que soit l’âge ou le profil de la personne (pour les enfants les granules peuvent être dissous dans de l’eau 10 gr de chaque dans 150ml d’eau / 24h)


Conseils complémentaires

Il est conseillé :

  1. de se laver d’avant en arrière pour éviter la contamination des voies urinaires par des germes intestinaux,
  2. d’éviter la constipation
  3. d’aller uriner avant et après les rapports
  4. de bien s’hydrater en évitant les boissons sucrées
  5. d’aller uriner régulièrement toutes les 2 à 3 heures

Il faut consulter rapidement :

  1. Si vous êtes enceinte
  2. Si vous avez de la fièvre et/ou une altération de votre état général
  3. Si vous avez des facteurs de risque comme du diabète, une malformation rénale, plusieurs médicaments, plus de 65 ans
  4. Si vous déclarez des cystites très régulièrement.


Il existe une prise en charge préventive avec les médicaments homéopathiques. Demandez conseil à un professionnel de santé.


En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo aromachologie scroll-down