Gemmothérapie
Vigne

Ingrédient

Vigne

Nom latin : Vitus vinifera

Famille botanique : Vitacées

Partie utilisée : Bourgeons

Descriptif

La vigne est une plante grimpante que l’on peut retrouver dans les régions au climat tempéré ou de type méditerranéen. La vigne est en général cultivée pour son fruit, le raisin, que l’on peut manger mais également presser pour en extraire le jus qui devient du vin après fermentation. La France est le pays à accueillir le plus de vignobles (63% des vignobles sont en France) suivi de du continent asiatique (19%) et américain (12%).
La vigne daterait de plus de 65 millions d’années selon des fossiles retrouvés et la culture de cette plante aurait débuté dès le VIème millénaire avant J.-C. en Géorgie.
La vigne a toujours été très représentée dans l’art et les légendes à travers le monde : elle est un symbole dans la mythologie et apparaît très régulièrement sur les œuvres d’art (peinture, sculpture, dessin…).
Dans la mythologie, la vigne était liée à Bacchus, fils de Jupiter qui créa involontairement la vigne et découvrit les grappes de raisin qu’il pressa et dont il fit le premier vin. A son grand étonnement, le jus de raisin le rendit gai comme un oiseau.

En gemmothérapie, la vigne est particulièrement connue pour être un anti-inflammatoire chronique général, agissant aussi bien sur les articulations que sur la sphère uro-génitale ou encore la peau.
Au niveau articulaire, la vigne soulage les inflammations en cours et constitue un bon anti-douleur. Il écourte l’évolution des séquelles des rhumatismes articulaires et évite les complications. Il permet ainsi de soulager les rhumatismes, l’arthrose, la polyarthrite et l’arthrose. Elle freine notamment la fabrication d’ostéophyte et la fait même régresser. Il s’agit d’une excroissance osseuse qui se forme là où l’os ou le cartilage a été stressé comme à la suite d’une arthrose, une arthrite ou d’une polyarthrite rhumatoïde.
Les propriétés anti-inflammatoires de la vigne agissent sur de nombreux terrains : la sphère digestive (au niveau des intestins : colite, rectocolites granulomateuse), urogénitale (règles douloureuses, hémorroïdes, kyste ovarien, fibrome, endométriose), cutanée (acné, verrues) et circulatoire (phlébite douloureuse, adénites articulaires, spondylarthrite ankylosante).
Enfin, la vigne est anti-fibreuse. Les inflammations répétées ainsi que l’acidité amènent le corps à fabriquer des tissus : la fibre. Ce tissu se multiplie dans l’organisme et provoque des adénomes de la prostate, des fibromes, des verrues, des tumeurs…


Indications thérapeutiques :
  • Inflammations chroniques
  • Rhumatismes articulaires, arthrose, polyarthrite, arthrose
  • Excroissances osseuses
  • Colites, rectocolites granulomateuses
  • Règles douloureuses, hémorroïdes, kystes ovarien, fibromes, endométriose
  • Acné, verrues
  • Phlébite douloureuse, adénites articulaires, spondylarthrite ankylosante
  • Adénomes de la prostate, fibromes, tumeurs

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down