Gemmothérapie
Vigne vierge

Ingrédient

Vigne vierge

Nom latin : Parthenocissus tricuspidata

Famille botanique : Vitacées

Partie utilisée : Jeunes pousses

Descriptif

La vigne vierge est une plante grimpante de la famille des Vitacées que l’on peut retrouver sur les murs des maisons. Elle tient son nom du fait que ses fleurs sont petites et peu voyantes, ce qui donne par conséquent l’impression que la plante ne donne pas de fleur et ne se reproduit pas. Au mois de juin-juillet, ses fleurs, au moment de leur floraison, attirent très fortement les abeilles grâce à leur léger parfum. En septembre, sa couleur verte laisse sa place à une teinte rouge pourprée pendant plusieurs semaines, avant que ses feuilles tombent en hiver.
Le macérât de vigne vierge fut longtemps interdit en France, du fait de sa prétendue toxicité. En fait, ce sont les fruits noirs que produit la vigne vierge qui sont toxiques et qui peuvent occasionner des troubles digestifs, contrairement aux jeunes pousses qui ne possèdent aucune toxicité.

La vigne vierge est principalement connue pour ses actions sur les rhumatismes et les problèmes articulaires. En effet, elle agit sur les rhumatismes déformants et douloureux, en particulier sur les pieds et les mains. Elle permet alors de soulager l’arthrite, les inflammations déformantes, la polyarthrite rhumatoïde ou encore la spondylarthrite ankylosante. Elle constitue un remède efficace et non agressif pour le tube digestif.
Elle agit également sur les tendons, le cartilage et les ligaments qu’elle stimule grâce à son action anti-inflammatoire et régénérante.
Elle permet de soulager les doigts tordus, ankylosés, bosselés qui, grâce à elle, s’améliorent lentement.
Enfin, la vigne vierge agit dans les cas de fibromyalgie, une maladie qui associe des douleurs musculaires et articulaires diffuse. Elle amène aussi des troubles du sommeil, de la fatigue et des troubles de l’humeur et touche la plupart du temps les femmes d’âge moyen.


Indications thérapeutiques :
  • Rhumatismes déformants et douloureux
  • Arthrite, inflammations déformantes, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante
  • Inflammations cartilage, ligament, tendons
  • Doigts tordus, ankylosés, bosselés
  • Fibromyalgie

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down