Gemmothérapie
Séquoia

Ingrédient

Séquoia

Nom latin : Sequoia gigantea

Famille botanique : Taxodiacées

Partie utilisée : Jeunes pousses

Descriptif

Le séquoia est une espèce de conifères de la famille des Taxodiacées que l’on retrouve principalement sur la côte ouest des États-Unis. Selon les fossiles retrouvés à ce jour, son histoire remonte à plusieurs centaines de millions d’années. A l’époque très présent en Europe, il a disparu du continent il y a 12 000 ans suite aux grandes glaciations. Il en existe aujourd’hui quelques spécimens grâce aux graines rapportées par les voyageurs de retour d’Amérique du Nord.
Dans l’histoire, les Indiens d’Amérique le vénéraient et le considéraient comme un pilier du monde autour duquel tout avait été créé.
Aux États-Unis, les forêts de séquoia géant ont été abattues en masse jusqu’au 20ème siècle, époque à laquelle les Américains prirent conscience qu’il était important de les préserver. Le séquoia est aujourd’hui considéré comme une espèce en danger.

De nos jours, en gemmothérapie, le séquoia a deux principaux domaines d’intervention : le système hormonal et le système osseux.
Il agit en effet sur les glandes surrénales qu’il stimule. Comme leur nom l’indique, ces glandes sont situées au-dessus des reins et appartiennent au système endocrinien (responsable de la production d’hormones). Grâce à cette action sur les glandes surrénales, le macérât de séquoia est souvent considéré comme le bourgeon de l’homme. Il agit sur la prostate qu’il décongestionne et lutte contre les prostatites chroniques (attention à vérifier qu’il ne s’agit pas d’un cancer de la prostate avec votre médecin). Il favorise la spermatogenèse, le processus permettant de produire les spermatozoïdes. Le séquoia lutte également sur la fatigue sexuelle masculine.
Chez la femme, il favorise la guérison des fibromes utérins et aide à la transition vers la ménopause.
Chez l’homme comme chez la femme, il constitue un véritable anti-âge et lutte contre le vieillissement général. Son action sur les glandes surrénales permet une meilleure vitalité physique et morale.
Son deuxième domaine d’intervention est le système osseux. En effet, il stimule les ostéoblastes. Il existe deux types de cellules osseuses : les ostéoblastes qui favorisent la croissance osseuse, et les ostéoclastes qui assurent la destruction du tissu osseux. Son action positive sur les ostéoblastes permet au séquoia de lutter efficacement contre l’ostéoporose, aussi bien chez l’homme que chez la femme, contre les fractures spontanées dans le cadre de la maladie des os de verre et a un effet reminéralisant.


Indications thérapeutiques :
  • Prostatites chroniques
  • Fatigue sexuelle, manque de tonus
  • Fibromes utérins, ménopause
  • Vieillissement général
  • Ostéoporose
  • Fractures dans le cadre de la maladie des os de verre

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down