Gemmothérapie
Ronce

Ingrédient

Ronce

Nom latin : Rubus fruticosus

Autre(s) nom(s) : Mûrier sauvage, ronce ligneuse

Famille botanique : Rosacées

Partie utilisée : Jeune pousse

Descriptif

Arbrisseau épineux de la famille des Rosacées, nous croisons très souvent la ronce dans les régions à climat tempéré. Son fruit, la mûre parfois appelée mûron, est comestible mais ne doit pas être confondu avec la mûre du mûrier, en général plus généreuse en goût.
La ronce est originaire d’Eurasie et est aujourd’hui présente partout, souvent considérée comme une plante envahissante car elle se développe autour des enclos, des habitations ou encore sur les parkings ou aires de pique-nique.
Depuis l’Antiquité, les propriétés médicinales de la ronce sont reconnues, notamment grâce à Pine l’Ancien qui l’apprécie pour ses vertus anti-inflammatoires. Au Moyen-Âge, c’est Hildegrarde de Blingen qui la recommande pour les dysenteries hémorragiques et les maux bucco-dentaires.

De nos jours, la ronce est reconnue pour ses effets positifs sur le système osseux. En effet, elle agit efficacement sur la moelle qui est responsable de l’irrigation et de la bonne santé des os. Elle agit également sur les ostéoblastes, les cellules qui fabriquent les tissus osseux. Elle favorise donc la bonne construction de l’os et permet de lutter contre l’ostéoporose, les fractures (elle consolide et aide à la réparation de l’os grâce à son action reminéralisante) ou encore l’arthrose (en particulier celle du genou).
Le macérât de ronce a également une action anti-fibreuse en particulier sur la sphère pulmonaire : elle aide l’organisme à combattre les bronchites chroniques, l’emphysème, les fibroses pulmonaires et autres insuffisances respiratoires. De plus, elle soutient les alvéoles pulmonaires et élargit les capacités respiratoires.
Enfin, au niveau hormonal, la ronce a une action œstrogène-like et est particulièrement utile durant la ménopause. Elle agit aussi sur les fibromes utérins (tumeurs bénignes qui s’installent sur les parois de l’utérus).


Indications thérapeutiques :
  • Ostéoporose
  • Fracture, arthrose
  • Bronchites chroniques, emphysème
  • Fibroses utérines

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down