Gemmothérapie
Poirier

Ingrédient

Poirier

Nom latin : Pyrus communis

Famille botanique : Rosacées

Partie utilisée : Bourgeon

Descriptif

Le poirier est un arbre d’aspect pyramidal de 12 à 15 mètres de hauteur pouvant vivre centenaire si les conditions sont optimales. Il apprécie les sols frais, consistants et riches et sa floraison se produit de fin mars à début avril.
Ses fruits sont les poires et il en existe de très nombreuses variétés, principalement créés par des pépiniéristes du 18ème siècle.
Originaire d’Asie et cultivé en Chine depuis plus de 6 000 ans, le poirier s’est répandu sous l’Empire Romain. Aujourd’hui, la Chine, les États-Unis et l’Italie sont les trois premiers producteurs mondiaux de poires.

En gemmothérapie, le poirier est peu connu et peu utilisé malgré des propriétés intéressantes.
Il est surtout reconnu pour ses actions sur les terrains cancéreux, utilisé en parallèle de traitements cliniques comme la chimiothérapie ou la radiothérapie, qu’il peut aider à avoir de meilleurs résultats.
Il agit aussi sur la sphère uro-génitale grâce à son action drainante. Il permet de purifier l’organisme et de lutter contre les problèmes de prostate, les fibromes utérins, les cystites, les fuites urinaires ou encore les polypes (tumeurs bénignes du côlon et du rectum).
Ses propriétés drainantes permettent aussi au poirier d’agir sur l’acide urique, un déchet de l’organisme qui se dissout en temps normal dans le sang et est éliminé par les reins dans les urines. Mais dans certains cas, l’organisme en produit trop ou ne parvient pas à l’éliminer correctement et cela peut être à l’origine de troubles divers comme des douleurs articulaires de type inflammatoire. Le poirier permet donc une meilleure assimilation de l’acide urique et lutte ainsi contre les rhumatismes.
Pour finir, le poirier est le bourgeon du terrain acide. Le corps possède son propre Ph qui est principalement lié à l’alimentation du patient. Si une personne consomme trop d’aliments acides (viandes, éléments raffinés, poisson, café, alcool…), son corps peut devenir un terrain propice au développement d’un cancer ou d’autres pathologies. Le poirier permet de réguler cette acidité et de lutter contre les maladies qui en découlent.


Indications thérapeutiques :
  • Chimiothérapie, radiothérapie
  • Terrain acide
  • Douleurs articulaires, rhumatismes
  • Problèmes de prostate, fibromes utérins, cystites, fuites urinaires, polypes

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down