Gemmothérapie
Platane

Ingrédient

Platane

Nom latin : Platanus orientalis

Famille botanique : Platanacées

Partie utilisée : Bourgeon

Descriptif

Pouvant mesurer de 25 à 55 mètres de haut, le platane est un arbre majestueux et imposant de la famille des Platanacées à l’écorce caractéristique qui se fissure en écailles (appelées rhytidomes).
Il serait apparu à la fin de l’ère secondaire (période aussi appelée le Mésozoïque, s’étendant de -252,2 à -66 millions d’années, époque à laquelle apparaissent notamment les dinosaures) et a évolué tout au long de l’air tertiaire, mais a disparu de pratiquement la totalité du globe (à l’exception de l’Asie Mineure) à l’ère glaciaire. Il fallut attendre quelques siècles avant Jésus-Christ pour le voir réapparaître.
Dans la littérature, le platane est cité par Marco Polo, explorateur vénitien du XIVème siècle comme une espèce inconnue, un arbre « grand et gros » et qui produit des « noix pareilles à la châtaigne, à la différence qu’il n’y a rien dedans et [qu’elles] ne sont pas comestibles ».
Dans la mythologie grecque, le platane était l’arbre de la vie, associé à la Déesse Mère, génitrice de tous les humains. Ceci s’explique par la forme de sa feuille qui rappelle une main et la manifestation de la présence divine.

En gemmothérapie, le platane est considéré comme l’un des bourgeons majeurs de la peau. En effet, il stimule les défenses immunitaires, en particulier au niveau de l’épiderme face aux différentes agressions : pollution, allergènes, bactéries. Il pourra aussi être particulièrement utile aux personnes souffrant d’acné, tant rosacée que juvénile. Le vitiligo fait partie de ses terrains de prédilection : l’écorce du platane qui se fissure rappelle les taches dépigmentées sur la peau. Chez l’enfant souffrant de vitiligo, il est capable de repigmenter partiellement ou entièrement la peau.
Anti-infectieux et cicatrisant, le platane agit sur l’eczéma, les allergies cutanées, l’urticaire ou encore le psoriasis.
Enfin, le platane a une action antiparasitaire et agit sur les séquelles de la malaria (paludisme).


Indications thérapeutiques :
  • Pollution, allergènes, bactéries
  • Acné rosacée ou juvénile, vitiligo
  • Eczéma, allergies cutanées, urticaire, psoriasis.
  • Malaria

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down