Gemmothérapie
Peuplier

Ingrédient

Peuplier

Nom latin : Populus nigra

Autre(s) nom(s) : Peuplier commun, peuplier franc, liardier, piboule

Famille botanique : Salicacées

Partie utilisée : Bourgeons

Descriptif

Le peuplier est un arbre très commun de la famille des Salicacées pouvant atteindre 35 mètres de hauteur et ayant fait son apparition en France en 1745. Originaire d’Asie Mineure, il apprécie les sols profonds et bien alimentés en eau.
Très tôt, le peuplier a été utilisé pour soigner différents maux. Hippocrate (médecin grec du Vème siècle avant JC) et Pline le Jeune (sénateur romain du Ier siècle) le recommandaient pour cicatriser les plaies et au Moyen-Age, il était utilisé pour soulager les douleurs articulaires et les rhumatismes.

En gemmothérapie, le peuplier est reconnu pour ses actions sur la circulation et la vessie.
En effet, il est un excellent diurétique et permet donc d’éliminer les déchets de l’organisme et en particulier l’urée, un déchet azoté provenant de la dégradation des protéines par le foie. De plus, il permet une bonne cicatrisation de la vessie et agit sur les infections vésicales à répétition, les cystites interstitielles ou encore les inflammations de la vessie.
Son effet drainant permet aussi de soulager les patients souffrant de rhumatismes et de la goutte (forme arthrite qui provoque de vive douleur au niveau des articulations).
Au niveau circulatoire, le peuplier draine les artères, les protège et contrôle la coagulation. Il évite ainsi les artérites (inflammation des artères) et les thromboses (formation de caillot dans le réseau veineux), en particulier dans les membres inférieurs. Les patients les plus touchés sont en général les hommes fumeurs d’une cinquantaine d’années. En effet, le tabac entraîne chez le fumeur une augmentation de la pression artérielle, use le cœur et fragilise les parois des artères.
Pour finir, le peuplier détient des propriétés immunostimulantes et soigne les inflammations aiguës et chroniques.


Indications thérapeutiques :
  • Infections vésicales à répétition, cystites interstitielles, inflammations de la vessie
  • Rhumatisme, goutte
  • Artérites, thromboses
  • Inflammations aiguës et chroniques

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down