Gemmothérapie
Noyer

Ingrédient

Noyer

Nom latin : Fagus sylvatica

Famille botanique : Juglandacées

Partie utilisée : Bourgeons

Descriptif

Le noyer est un arbre que l’on retrouve essentiellement dans l’hémisphère Nord, principalement en Eurasie et en Amérique et dont le bois est très recherché par les ébénistes. Il peut atteindre 20 mètres de hauteur.
Dans l’histoire, le noyer fût très tôt utilisé pour différents maux : pour soigner le foie, en décoction dans le vin pour traiter les troubles oculaires… Quant aux noix, elles étaient utilisées pour tonifier le cerveau selon la théorie de la signature : ce qui ressemble à un organe soigne cet organe.
Le noyer avait différentes symboliques selon les croyances populaires : dans la mythologie, les Grecs l’associaient à la mort et le considéraient comme malfaisant, mais dans la culture romaine, il était plutôt considéré comme un arbre généreux. Dans d’autres civilisations, comme en Italie par exemple, les sorcières dansaient sous un noyer au moment de pratiquer leurs rites.

En gemmothérapie, le noyer est un excellent régénérant pour du pancréas et de la rate. Le pancréas est notamment l’organe qui sécrète les substances indispensables à la régulation de la glycémie, le taux de sucre dans le sang. Lors d’un excès de sucre, le pancréas se fatigue et peine à gérer la glycémie, c’est alors que se déclare le diabète. Le noyer permet de soutenir, de dynamiser et de régénérer le pancréas et est donc l’un des bourgeons majeurs du diabète, en particulier le diabète gras de la cinquantaine chez les personnes généralement en surpoids, gros mangeurs. Il permet de soulager les pancréas fatigués ou ayant souffert comme après une pancréatite chronique par exemple. Il agit aussi sur les coups de fatigues, les fringales, les malaises dues à l’hypoglycémie qui peuvent être le symptôme d’un mauvais fonctionnement du pancréas.
Le macérât de noyer a également une action très bénéfique sur la flore intestinale qu’il restaure. Il est donc conseillé d’effectuer une cure annuelle. Il peut aussi être conseillé en cas d’intoxication médicamenteuse, de diarrhées post antibiotiques qui dégradent la flore. Une flore restaurée conduit à une bonne vitalité générale.
Antibiotique naturel, anti-allergique et anti-infectieux, le noyer agit sur les défenses immunitaires et dynamise l’organisme pour lui permettre d’avoir une meilleure résistance face aux virus et aux germes.
Au niveau circulatoire, ce macérât améliore la circulation artérielle et évite les stases veineuses. De plus, il est dépuratif du sang.
Il agit aussi sur la peau, notamment sur les maladies auto-immunes dermatologiques (psoriasis, lupus, sclérodermie) et les dermatoses infectées (eczéma infecté, impétigo).
Pour finir, le noyer est un protecteur vasculaire efficace.


Indications thérapeutiques :
  • Diabète gras, mauvais fonctionnement du pancréas
  • Pancréatite chronique, coups de fatigues, fringales, malaises
  • Flore intestinale dégradée, intoxication médicamenteuse, diarrhées post antibiotiques
  • Défenses immunitaire affaiblies
  • Mauvaise circulation artérielle, stases veineuses
  • Maladies auto-immunes dermatologiques (psoriasis, lupus, sclérodermie), dermatoses infectées (eczéma infecté, impétigo)

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down