Gemmothérapie
Myrtillier

Ingrédient

Myrtillier

Nom latin : Figus sylvatica

Famille botanique : Éricacées

Partie utilisée : Bourgeon

Descriptif

Le myrtillier est un sous-arbuste que l’on peut retrouver dans les sous-bois des régions montagneuses d’Europe du Nord et Centrale, aussi bien en altitude (à 400 et 500 mètres) qu’en plaine.
Au niveau historique, le myrtillier était déjà utilisé par les Gaulois, qui se servaient de son fruit comme d’une teinture, notamment pour marquer les tuniques de leurs esclaves. En Écosse et en Irlande, le myrtillier était au cœur de la célébration « dimanche de la myrtille », jour durant lequel on célébrait le fruit et la frivolité.
Discoride, un médecin, pharmacologue et botaniste grec préconisait d’utiliser le myrtiller pour soigner les dysenteries.

En gemmothérapie, ce bourgeon est reconnu pour son action sur les yeux et la vue. Il favorise la microcirculation rétinienne et renforce la paroi des vaisseaux sanguins. Il est un remède efficace pour les problèmes oculaires internes comme les glaucomes (maladie de l’œil provoquant une diminution du champ de vision), les uvéites (inflammation de l’uvée, la partie pigmentaire de l’œil), les photophobies (douleurs lors du contact avec de la lumière). Au niveau externe, il est indiqué en cas de conjonctivite, sécheresse, névrite optique.
Le myrtiller est conseillé pour les patients souffrant de diabète, d’une part car il agit comme une insuline végétale, et d’autre part car il combat la rétinopathie diabétique, une grave complication du diabète et qui peut conduire à une cécité du patient. Elle peut prendre de nombreuses formes comme le décollement de la rétine ou une rétinite pigmentaire par exemple.
Il est anti-oxydant et anti-inflammatoire dans les cas de gastro-duodénites (inflammation de la muqueuse gastrite et duodénale) et de stomatites (inflammation de la muqueuse de la bouche).
Il agit aussi sur le pancréas en améliorant sa perméabilité vasculaire et en protégeant les pancréas très vascularisés.
Pour finir, le macérât de myrtillier agit dans la sphère urogénitale et combat les infections urinaires, les cystites, les urétrites ou encore les énurésies. Ses propriétés diurétiques permettent de lutter contre l’hyperplastie de la prostate et l’hyperuricémie.


Indications thérapeutiques :
  • Problèmes oculaires internes : glaucomes, photophobies
  • Problèmes externes : conjonctivite, sécheresse, névrite optique
  • Diabète : rétinopathie diabétique, décollement de la rétine, rétinite pigmentaire
  • Gastro-duodénites, stomatites
  • Pancréas très vascularisés
  • Infections urinaires, cystites, urétrites, énurésies
  • Hyperplastie de la prostate, hyperuricémie

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down