Gemmothérapie
Marronnier

Ingrédient

Marronnier

Nom latin : Aesculus hippocastanum

Autre(s) nom(s) : Marronnier commum, marronnier d’Inde, marronnier blanc

Famille botanique : Hippocastanacées

Partie utilisée : Bourgeons

Descriptif

Le marronnier est un arbre originaire des Balkans et de l’Inde pouvant vivre jusqu’à 300 ans et mesurant jusqu’à 30 mètres. Il est aujourd’hui cultivé comme arbre d’ornement en raison de ses fleurs blanches ou roses.
Dans l’histoire, le marronnier aurait été introduit à Constantinople au 16ème siècle par l’ambassadeur du Saint-Empire souhaitant l’offrir en présent à Charles de l’Écluse, ambassadeur à Vienne. En France, il aurait été introduit sous Louis XV. Il est depuis considéré comme un tonique veineux et un fluidifiant sanguin.

En gemmothérapie, le marronnier est particulièrement apprécié pour ses actions sur la circulation veineuse qu’il améliore considérablement. En effet, il est indiqué pour les personnes souffrant d’hémorroïde, pendant ou après une crise, dans les cas de rectorragie ou de thrombose hémorroïdaires. Son action sur ce type de pathologie sera d’ailleurs amplifiée grâce à une alimentation adaptée (douce pour le foie). Il est aussi indiqué pour lutter contre les varices, en particulier les varices congestives souvent associées à des ecchymoses.
Ce bourgeon tonifie la paroi veineuse, décongestionne les capillaires sanguins (les plus fins et les plus petits vaisseaux, souples et élastiques, qui bouclent le réseau sanguin), améliore leur résistance et diminue leur perméabilité. Il intervient aussi sur le système veineux du petit bassin, la région du corps située entre la cavité abdominale et les deux hanches, qu’il décongestionne.
Enfin, au niveau de l’appareil respiratoire, le marronnier facilite la respiration et combat ainsi les pathologies comme l’emphysème pulmonaire (affection qui provoque l’augmentation du volume des alvéoles et détruit leur paroi), la dyspnée emphysémateuse (difficulté à respirer) ou encore l’épistaxis (hémorragie d’origine nasale).


Indications thérapeutiques :
  • Hémorroïdes, rectorragie, thrombose hémorroïdaire
  • Emphysème pulmonaire, dyspnée emphysémateuse, épistaxis
  • Problèmes de circulation veineuse, insuffisance veineuse

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down