Gemmothérapie
Lilas

Ingrédient

Lilas

Nom latin : Syringa vulgaris

Famille botanique : Oléacées

Partie utilisée : Bourgeon

Descriptif

Le lilas est un arbuste d’environ deux mètres de haut appartenant à la famille des Oléacées. Originaire de Perse, il poussait sur les collines rocheuses. Aujourd’hui, il est très largement naturalisé en Europe occidentale et septentrionale.
La floraison du lilas marque souvent le début du printemps et la tradition veut que l’on sème les pommes de terre à ce moment-là, tout risque de gelée étant normalement écarté. A l’état naturel, le lilas poussait dans une région de la Roumanie, et a été importée à Constantinople grâce aux gardiens de troupeau qui plantaient ses tiges autour de leur maison pour son parfum.

Le lilas est peu connu en gemmothérapie malgré ses propriétés intéressantes en particulier sur les artères coronaires qui entourent le cœur et qui ont pour rôle de le vasculariser et de l’irriguer. Chez certains patients, ces artères coronaires sont encrassées (il se forme des plaques complexes de corps gras), on nomme cela l’athérosclérose, maladie qui mène une perte d’élasticité des artères due à la sclérose. Cela peut engendrer de graves problèmes cardiaques comme une insuffisance cardiaque ou un infarctus.
Le lilas sera particulièrement indiqué pour prévenir ces problèmes et soulager les patients aux artères coronaires défaillantes. Ce bourgeon dilate les coronaires et permet une meilleure circulation du sang à destination du muscle cardiaque, il favorise également la nutrition du myocarde et combat le spasme cardiaque. On le conseille dans des cas d’angine de la poitrine, ou de douleur thoracique durant l’effort qui peuvent conduire à un malaise cardiaque, et en post-infarctus pour assainir et prévenir les éventuelles récidives.
Le macérât de bourgeon a également la capacité d’éliminer l’urée, l’acide urique et le cholestérol.
Pour finir, il a une action sur le système immunitaire avec ses propriétés anti-allergiques et antihistaminiques.


Indications thérapeutiques :
  • Artères coronaires encrassées, athérosclérose, insuffisance cardiaque, infarctus
  • Angine de poitrine, douleur thoracique durant l’effort

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down