Gemmothérapie
Frêne

Ingrédient

Frêne

Nom latin : Fraxinus excelsior

Famille botanique : Oléacées

Partie utilisée : Bourgeon de feuille

Descriptif

Le frêne est un arbre très répandu dans nos forêts, pouvant atteindre jusqu’à 35 mètres de haut et vivant de 150 à 200 ans. Il pousse sur les terres riches, profondes et fraiches et apprécie les situations ensoleillées.
Dans la culture Celte, le frêne était le symbole du cycle éternel et de la réincarnation et pour les Grecs, il était l’arbre de Poséidon, Dieu de la mer et des océans. En Scandinavie, il était l’arbre qui permettait à la terre d’être reliée au ciel et l’arbre cosmique était un frêne. Partout dans le monde, le frêne était considéré comme l’incarnation de la puissance.
Il était aussi considéré comme un arbre qui soigne : au Moyen-âge, Hildegarde de Bingen utilisait ses feuilles pour leurs propriétés diurétiques et anti-inflammatoires. Matthiole, médecin et botaniste italien du 16ème siècle, s’en servait comme contre-poison aux morsures de serpents.

En gemmothérapie, le frêne est particulièrement reconnu pour ses actions sur les reins et les articulations.
En effet, il draine les reins et nettoie le corps de l’acide urique néfaste pour les articulations. L’acide urique est une forme de déchets métaboliques de l’organisme qui peut, lorsqu’il est présent en quantité excessive dans le sang, former des cristaux et entraîner une crise de goutte ou la formation d’un calcul rénal. Il constitue donc un remède pour les inflammations articulaires, les états goutteux, l’arthrose, la polyarthrite, les tendinites et est un excellent antirhumatismal.
De plus, le frêne stimule et renforce les reins et sera indiqué en cas de fatigue rénale.
Il est aussi diurétique, active le flux d’eau du corps et permet d’éliminer la cellulite et de réduire la rétention d’eau.
Au niveau du foie, le frêne agira sur les dyskinésies biliaires (mauvaise contraction de la vésicule biliaire) et les lithiases vésiculaires (présence de petits dépôts pierreux composés d’éléments de la bile dans la vésicule biliaire). Il peut aussi faire baisser le taux de cholestérol sanguin et lutter contre le surpoids.

Indications thérapeutiques :
  • Etats goutteux
  • Calculs rénaux
  • Inflammations articulaires, arthroses, polyarthrites, tendinites
  • Cellulite, rétention d’eau
  • Dyskinésies biliaires, lithiases vésiculaires
  • Taux de cholestérol sanguin élevé
  • Surpoids

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down