Gemmothérapie
Framboisier

Ingrédient

Framboisier

Nom latin : Rubus ideaus

Autre(s) nom(s) : Ronce du mont Ida

Famille botanique : Rosacées

Partie utilisée : Jeunes pousses

Descriptif

Le framboisier est un arbuste de 1 à 2 mètres de hauteur, que l’on trouve souvent le long des haies dans les jardins. Il pousse sur un terrain dégagé, riche en matières organiques, et peu minéralisé. Il a une grande capacité de survie : même si on l’arrache, le brûle ou le coupe, il repoussera tout de même.
Dans la mythologie romaine, la légende veut que toutes les framboises étaient à l’origine de couleur blanche. Un jour, Jupiter encore enfant pleurait tellement qu’une nymphe voulut le calmer en lui donnant une framboise, mais se blessa le sein avec les épines de l’arbuste. Son sang teignit alors à jamais les fruits en rouge.
Longtemps, on a utilisé la décoction des feuilles en cataplasme pour lutter contre l’inflammation des yeux et les irruptions cutanées. Au Moyen-Âge, l’infusion des feuilles était recommandée pour soigner les grippes et en bains de bouche pour les maladies de gorge.
Au Canada, les framboises étaient utilisées par les chasseurs pour attirer les ours, qui appréciaient particulièrement ce fruit.

En gemmothérapie, le framboisier est l’un des bourgeons majeurs de la femme et plus particulièrement de son système hormonal. Il est notamment un régulateur et stimulateur hormonal intelligent grâce à ses propriétés œstrogène-like et progestérone-like, capable de s’adapter à la pathologie de la patiente.
Il est anti-sénescent et agit aussi sur les menstruations en les rendant plus régulières et moins douloureuses grâce son action relaxante sur les cellules de l’utérus. Il est particulièrement indiqué pour les adolescentes en pleine puberté en cas de problèmes de menstruation, de retards pubertaires ou encore d’hypogonadisme féminin. Ses propriétés antispasmodiques soulagent les algies pelviennes, l’endométriose, les vulvites.
Le macérât de framboisier régule les déséquilibres neuro-végétatifs comme la frigidité, la baisse de la libido ou encore certains types de stérilité.
Lors de la ménopause, la pré-ménopause ou la ménopause précoce, ce bourgeon permettra de limiter les bouffées de chaleur. Il pourra aussi freiner la pilosité excessive se manifestant durant cette période.
Le framboisier est aussi un antiscléreux, agissant sur des pathologies comme les kystes ovariens, les fibroadénomes mammaires et utérins ou encore les mastoses.
Pour finir, ce bourgeon est anti-allergique.


Indications thérapeutiques :
  • Règles douloureuses ou irrégulières
  • Retards pubertaires, hypogonadisme féminin
  • Algies pelviennes, endométriose, vulvites
  • Frigidité, baisse de la libido
  • Bouffées de chaleur durant la ménopause
  • Kystes ovariens, fibroadénomes mammaires et utérins, mastoses.
  • Allergies

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down