Gemmothérapie
Chêne

Ingrédient

Chêne

Nom latin : Quercus robur

Famille botanique : Fagacées

Partie utilisée : Bourgeon

Descriptif

Le chêne est un arbre de la famille des fagacées pouvant atteindre 40 mètres de hauteur, 2 mètres de largeur et vivre plusieurs centaines d’années. Dans la culture celte, le chêne était l’arbre saint des druides sur lequel on inscrivait des inscriptions et qui délimitaient l’espace sacré. Il a toujours été considéré comme le roi des forêts, symbolisant force, puissance et pérennité.
Dans la mythologie grecque, le chêne était l’arbre de Zeus, son habitat. Il transforma d’ailleurs Philémon en chêne pour le féliciter de sa piété.
Cet arbre apprécie le soleil et demande un sol riche, profond et bien drainé. Il est particulièrement courant en France : on le retrouve dans la plupart des forêts de l’hémisphère nord, profondément enraciné dans la terre grâce à ses racines pivotantes de forme conique.

En gemmothérapie, le chêne est connu pour avoir un effet régénérant et tonifiant sur le système nerveux et glandulaire. En effet, il stimule les testicules et la sécrétion de testostérone. Il est le bourgeon de la transmission de la vie. Il sera donc parfaitement indiqué pour asthénie sexuelle, la frigidité et l’impuissance.
Incarnant la force et la solidité, il tonifie l’organisme et a une action énergisante sur l’ensemble du corps. Les glandes de la force et de la vigueur sont les glandes surrénales que le chêne dynamise. Il soulage donc les états de fatigue, le surmenage, les convalescences… Il donne de la force lorsque l’on en manque et accompagne tous les grands moments de faiblesse de la vie tout comme les états de chocs.
Le macérât de chêne agit aussi efficacement sur la tension, plutôt en cas d’hypotension, lorsque la pression du sang est anormalement faible.
Enfin, il permet de stimuler le transit en cas d’une constipation due à un manque de tonus.


Indications thérapeutiques :
  • Asthénie sexuelle, frigidité, impuissance
  • Fatigue, surmenage, convalescences
  • Moments de faiblesse, états de chocs
  • Hypotension
  • Constipation

En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les descriptions et recettes proposées ne se substituent pas à un traitement médical en cours.
search edit thumbs-o-up thumbs-o-down eur bars star-o arrow-left comments-o exclamation-triangle file-text2 graduation-cap homeo phyto aroma gemmo scroll-down